Les Drones et la thermographie

Share
Thermally capable drones are good for inspecting facilities.
Français
The Snell Group

Quand je considère l’étendue de la technologie d’aujourd'hui, je me rends de plus en plus compte des années qui passent. Les choses ont tellement évolué et beaucoup de ces développements dont on s’aperçoit ces jours-ci se sont vite produit. Je me souviens en lisant autrefois les bandes dessinées de Dick Tracy, je trouvais le concept d'une radio-montre drôlement improbable. Cependant, la semaine dernière ma femme a acheté une Apple Watch, et maintenant fait des appels et envoie des textos à partir de ce petit appareil.

Donc la première fois que j'ai entendu parler de gens qui utilisaient les drones pour leur usage personnel, j’en été quand-même surpris. Je faisais mon service militaire quand j’ai vu mon premier UAV. Les drones tels que nous les connaissons à présent n’ont été lancés qu’après ma nouvelle vie en temp que civil. Je me souviens vaguement de leur prix assez cher à l'époque. Ce Noël dernier, mon cousin a acheté un drone pour son fils de 8 ans. En moins d'une semaine, il était hors d'usage a force d’avoir été écrasé contre tout ce qui se trouvait dans son chemin.  Le drone fut vite remplacé tellement il était bon marché.

Imaginez donc ma surprise lorsque que je commençais à répondre à des questions sur les drones munis d’infrarouge. Ce n’est plus un concept du futur, ça existe réellement. J'ai récemment donné un cours de niveau II avec deux étudiants d'une université dont le campus comprend plus de 40 bâtiments. Ils ont envoyé plus d’une douzaine d’employés pour la maintenance pour suivre la formation, y compris plusieurs techniciens dont l’unique responsabilité est de faire les inspections des toits de leurs bâtiments. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est un projet important qui exige des heures de planification et de préparation de ressources afin d’atteindre leur but. Ils ont pris la décision d’acquérir deux drones équipés d'imageurs infrarouges pour l'inspection de leurs toits. Ils estiment que cela leur économisera des centaines d’heures par an car il est nettement plus facile de faire voler un drone pour prendre une série d’images et de les analyser par la suite.

Beaucoup d’autres applications sont également possibles. Mon cousin travaille pour le département de la Foresterie. Ils luttent souvent contre les feux de forêt, et une de leurs préoccupations est de savoir s'il existe toujours des braises sous une fumée qui se dégage malgré les flammes éteintes. Ne pouvant pas quitter telle zone sans cette certitude, un drone peut survoler le terrain en regardant à travers la fumée restante, ainsi permettant aux forestiers de garder leur distance en continuant à guetter ces points chauds.

Les inspections des sous-stations électriques se prête également aux drones. L'accès aux sous-stations lointaines ou celles qui sont difficilement accessibles demande beaucoup de gestion logistique. Cependant un drone peut facilement survoler une sous-station. Les drones munis d’infarouge sont également utilisés depuis longtemps pour les missions de recherche et sauvetage, la gestion de la faune sauvage, et la météorologie, parmi nombreuses possibilités. En même temp il est essentiel de tenir compte du besoin d’une analyse de ces images captées à distance, par un intermédiaire compétent et qualifié.

Bien qu’un drone soit capable d’aller dans des lieux où quelqu’un ne le souhaiterait pas, voire ne le pourrait pas, ce drone ne fait que de capter les images. Une compréhension du transfert de la chaleur, de la théorie radiométrique, ainsi que des techniques pour les applications et les analyses d'images thermiques sont tous nécessaires pour maximiser les avantages de la collecte de données à distance. L'utilisation commerciale de drones pour les inspections infrarouge nécessite une formation appropriée avec certification.

Si vous avez aimé ce communiqué, vous aimerez nos capsules tehniques. Recevez de nouvelles capsules directement par courriels chaque semaine!
Inscrivez-Vous Ici