Inspection infrarouge, l’inspection de suivi

Share
Focus, Focus, Focus!
Français

En tant que thermographe consultant en imagerie thermique, je n'ai pas  souvent l'occasion d'effectuer des « inspections de suivi », c'est-à-dire de vérifier les réparations après avoir présenté le rapport d’inspection au client. À l'époque où je travaillais toujours au même endroit, j'ai réalisé l’importance de faire une « inspections de suivi » après les réparations. L’inspection thermique après réparation et l’analyse des causes, est la meilleure façon d'apprendre et de corréler les signatures thermiques aux défauts des équipements. Cette analyse après réparation est importante et essentielle pour tous les intervenants en Maintenance préventive.

Par exemple lorsqu’on remet un rapport d’inspection indiquant une anomalie thermique sur un raccord, on recommande habituellement un nettoyage suivi par un resserrage du raccord. Après la réparation le thermographe doit refaire une inspection pour s’assurer de la réparation. C'est une étape importante, car certaines anomalies génèrent suffisamment d'énergie pour « masquer » d’autres anomalies. Après l’inspection, si l’anomalie est disparue et que rien d’autre n’apparait, alors une image thermique est prise et archivée et un « rapport de suivi après réparation » est produit pour finaliser l’inspection.

Mais, si l’anomalie thermique persiste, on doit alors trouver la cause, se demander : La réparation a-t-elle été faite, et effectuée tel que recommandé? C'est peut-être difficile à croire, mais certains ne font pas confiance à l'imagerie thermique  et  affirment avoir réparé sans avoir fait quoi que ce soit. Il faut donc rédiger une procédure de réparation au préalable puis vérifier si les réparations ont été effectuées conformément aux instructions, et si le problème persiste, on doit alors trouver la raison. C’est à ce moment qu’il  faut en profiter pour améliorer les diagnostics et les recommandations à venir.

Sans « inspections de suivi », on ne peut savoir si les recommandations émises étaient correctes. C’est aussi le suivi des réparations qui  donne au programme de maintenance préventive sa crédibilité. Les responsables du programme de maintenance préventive s’en serviront pour évaluer la performance du programme de maintenance (les coûts et bénéfices), pour maintenir et ajuster le programme.

Cette « inspection de suivi » est utile non seulement aux gestionnaires, mais aussi à tout le personnel impliqué dans tous les domaines de la maintenance préventive : électrique, mécanique, bâtiments, toiture, vapeur, etc. Un bon rapport « d’inspections de suivi », permet de comparer thermiquement l’avant et l’après de la correction de l’anomalie détectée (recommandation originale et l’état réel).

Si vous avez aimé ce communiqué, vous aimerez nos capsules tehniques. Recevez de nouvelles capsules directement par courriels chaque semaine!
Inscrivez-Vous Ici